vendredi 29 avril 2011

Arlette, un océan de douceur

Dans le cadre de la lutte contre les agressions, nous avons décidé de nous protéger. Fini les couleurs criardes et mal assorties, dont on sait de source scientifiquement sûre et démontrée qu'elles ont une influence sur notre spychisme. J'ai bien dit spychisme. Ponceuse vibrante en main, je me suis lancée dans une vaste campagne d'éradication. Un genre d'endlösung. Histoire de nager dans la douceur...


2 commentaires:

  1. Si tu peins tout en blanc ça va finir par faire hôpital, non?

    RépondreSupprimer